Avancée des recherches 2ième semestre 2011

Publié le par Association Caouanne

1) Généralités

  

D’août à janvier 13 sessions, soit 65 jours de capture, ont été organisées. Deux cent vingt neuf tortues ont été capturées. Seulement deux tortues imbriquées (Eretmochelys Imbricata) ont été pêchées à Maroantaly. Aucune ne présentait de lésion de type fibropapillomas.

Douze adultes (5%) ont été capturés : 3 mâles et 9 femelles, 32 subadultes (14%) et 185 (81%)  juvéniles.

Tableau 1: Nombre de tortues capturées en fonction des sites, de l’effort de capture et pourcentage de relecture (N= 229)

 

Maroantaly

Marify

Andrano

Nombre de tortues capturées

148

58

23

Nombre de tortues capturées par unité d’effort*

5,7

3,4

1,7

Nombre de relecture

11

2

4

% de relecture

7%

2%

17%

*unité d’effort correspond au temps de mise à l’eau du filet

Le nombre de tortues capturées par unité d’effort est 1,5 à 3 fois plus élevé à Maroantaly que dans les autres îlots.  Ceci confirme l’hypothèse d’une importante population de tortues vertes autour de cette île.

 

Bien que les tortues vertes soient fidèles à leur zone d’alimentation (Limpus et al., 1992, Taquet & al., 2006) le pourcentage de relecture est faible. Deux hypothèses peuvent être émises :

-          Soit les îles Barren ne sont pas le site d’alimentation de ces tortues mais une étape de leur migration.

-          Soit de nouveaux juvéniles sont régulièrement recrutés et ceux déjà sur place sont victimes de braconnage.

 

Tableau 2: taille et poids moyens des tortues capturées (N=229)

Moyenne de LDC en cm

Ecart type

Moyenne du poids en kg

Ecart type

52,6

12,6

21,8

14,3

 

La longueur droite moyenne des tortues capturées est de 52,6 cm et le poids moyen est de 21,8 kg

Tableau 3: Prévalence du fibropapillomas chez les tortues vertes (Chelonia Mydas) en fonction des sites de captures (N=229)

 

Maroantaly

Marify

Andrano

Tortues saines

131

50

23

Tortues présentant des lésions

17

8

0

% de tortues atteintes

13%

16%

0%

 

A  Maroantaly 13% des tortues capturées sont atteintes par le fibropapillomas et 16% à Marify contre 20% le semestre dernier dans les deux îles. A ce jour aucune tortue présentant des lésions n’a été observée à Nosy Andrano.

Ces résultats rejoignent ceux d’autres recherches comme en Floride (Foley et al., 2005) où la prévalence varie en fonction des saisons avec un maximum lors de la saison chaude.

Douze prélèvements de lésions ont été effectués et seront analysés les mois prochains.

C’est seulement à partir du mois d’août que nous avons commencé à observer des parasites de type Ozobranchus sp sur les tortues. Trente quatre étaient porteuses dont une seule à Marify et aucune à Andrano.  Sept d’entres elles présentaient des lésions de type fibropapillomas. Ces échantillons sont en cours d’analyse au CRVOI.

 Quarante cinq prélèvements ont été réalisés pour l’analyse des microorganismes potentiellement toxiques et seront analysés à l’ARVAM.

Pour plus d'information téléchargez le bilan du 2ièmestre 2011 dans la rubrique "Bilan"

Publié dans Recherche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article